Accéder au contenu principal

Sciences et Vie spécial vins :vers une synthèse à base d'eau et de chimie ?!

Le numéro spécial de Science & Vie sur le vin offre un véritable festival de Questions/Réponses à ne pas manquer ! Avant de déboucher votre prochaine bouteille, trouvez toutes les réponses de science aux questions que vous vous posez sur ce breuvage d'exception !

Ah le vin ! Ce nectar des dieux. Cette fête des sens. Cette convivialité qui parfois tourne à l'ivresse mais qui, dans tous les cas, exalte les repas. Spécialement en France, où le vin est une tradition millénaire avec ses bordeaux, ses bourgognes, ses beaujolais, ses vins de la Loire ou du Rhône, du Jura ou du Languedoc... Sans oublier les vins de paille, de voile ou de glace ! Rouge ou blanc ? Cépages ou terroirs ? À chacun ses préférences. 
Et justement : pourquoi préfère-t-on tel ou tel vin ? 
Vaste question, à laquelle la science apporte aujourd'hui des réponses étonnantes : plus qu'une aventure sensorielle, le vin est une expérience mentale ! Et ce n'est pas le seul apport de la science à l'art du vin. Par exemple, sait-on ce que cachent les mots chaptalisation, assemblage, fermentation alcoolique ? Sait-on que si un sauvignon exprime un petit goût de pamplemousse, c'est en raison de molécules très particulières dont la carte commence à être dressée. 
Quels sont les effets du réchauffement climatique sur le vignoble ? Et que dire des effets du réchauffement climatique sur le vignoble français ? Et la santé : est-ce si sûr "qu'un verre, ça va, mais trois verres, bonjour les dégâts" ? Et la rivalité bordeaux-bourgogne : sur quoi repose-t-elle ? Et un vin bouchonné : peut-on le sauver ? 
Et demain : faut-il s'attendre à des vins chimiques ? Un article détaille les recherches sur ces vins de synthèse composés de tanin, de glycérine, de sucre et de composés aromatiques... pour un intérêt économique évidemment : avec le vin chimique, "plus besoin de vignobles, de vendanges ni de vinification "... Pour un vin affiché 100% bio !
Mais attention : le Conseil européen veille : il a défini en 1999 le vin comme "une boisson résultant exclusivement de la fermentation alcoolique complète ou partielle du raisin frais foulé ou non ou du moût de raisin"... On est rassuré!
Ah le vin ! Ces trois petites lettres sont en fait le sésame d'un véritable univers. Et pour s'y retrouver, alors que les vendanges sont terminées et que le vin est tiré, ce Questions Réponses spécial se veut un guide pour vous accompagner dans vos dégustations. Afin qu'au plaisir d'un bon vin, la connaissance en augmente l'intensité.